Bateaux Pirates Playmobil

Bateaux Pirates Playmobil

08 mars 2010

La révolte de l'Aegir

Peu de temps après la prise du navire portuguais le San Bartholoplaymo par un mystérieux vaisseau, l'Amiral Charles de la Playrouse est informé d'une mutinerie à bord de l'Aegir. Il a l'intuition que François de Playmadoque a engagé dans la piraterie le vaisseau dont il a le commandement. Le Coelacanthe, commandé par Henri de Villebil, reçoit l'ordre de l'arraisonner. L'Amiral s'embarque aux côtés de Villebil.

Vers six heures du matin, après plusieurs jours de navigation par faible brise, l'Aegir est appercu faisant voile par vent arrière sans aucun pavillon, en direction de Saint Domingue. Le Coelacanthe se place en travers de sa trajectoire et met toutes les voiles à contre pour s'arrêter. Le Capitaine de Villebil ordonne un tir de semonce en direction de l'Aegir, qui modifie son cap, de manière à passer derrière le Coelacanthe. A sept heures, l'Aegir est à portée de canons, le Coelacanthe lâche une première bordée...

coelacanthe05

...Puis vire lof pour lof et laisse porter grand largue en direction du vaisseau de François de Playmadoque. L'Aegir ne peux éviter le combat. Playmadoque joue cartes sur table et ordonne que le pavillon noir soit hissé au sommet du grand mat...

Une heure plus tard, l'Aegir subit le feu du Coelacanthe qui l'engage vergue à vergue et concentre sur lui le feu de ses batteries tribord. La manoeuvre est efficace. Le Coelacanthe riposte par un feu soutenu.

RevolteAegir-10

RevolteAegir-08

Le duel fratricide entre les deux vaisseaux de ligne de même classe se terminera par un abordage sanglant...

Posté par Playmadoque à 20:08 - La Marine Royale - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire